A la découverte du site archéologique d'Aghmat


LIEU Située sur la route de l’Ourika, à 30 km de Marrakech, la ville d’Aghmat est considérée comme étant la plus ancienne ville marocaine, érigée avant même l’entrée de l’Islam au Maroc. Ville fondée par les berbères puis transformée par les Almoravides, terre d’exil pour certains rois déchus d’Espagne et aujourd’hui site archéologique, découvrez les différentes vies d’Aghmat.

Histoire et origine
Fondée par la tribu berbère des Maghraouas et capitale de leur émirat jusqu’à la moitié du XIème siècle, la cité d’Aghmat constitue alors un passage incontournable pour les caravanes de commerce ainsi qu’une terre de rencontre, d’accueil et de résidence pour les savants et érudits. La ville est un véritable carrefour pour les régions environnantes et c’est en grande partie pour cela qu’elle est ensuite convoitée par les Almoravides, convaincus qu’elle est un point stratégique pour la conquête du nord. Elle devient donc leur base et capitale à partir de 1057. Sous le règne de Youssef ibn Tachfin, la cité fut même le lieu d’exil des rois déchus d’Espagne dont le célèbre Al-Mutamid ibn Abbad, roi de Séville. C’est ce même roi almoravides qui en édifiant la ville de Marrakech, fit tomber Aghmat en désuétude. 

Le site archéologique
De cette époque faste, il reste bien entendu des vestiges. C’est pour les mettre à jour que des opérations de fouille et de recherche ont commencé en 2005 et qu’aujourd’hui, un travail de restauration est toujours en cours. Si l’on se rend sur place, on peut admirer le hammam, une partie de la muraille, les restes de quelques maisons et remparts construits à partir de pierre et de pisé, ainsi que la mosquée, reconnaissable à son minbar amovible et le mur de la qibla dont l’orientation a été modifiée. Mais la pièce maîtresse demeure le mausolée d’Al-Mutamid ibn Abbad, construit en 1970 et dont la coupole est décorée de vers composés par le prince-poète. Il y repose aux côtés de sa femme et de sa fille. 

Un voyage dans le temps surprenant et un site archéologique qui pourrait bientôt accueillir un musée en vue d’exposer tous les objets découverts puisqu’un projet est en cours depuis plusieurs années. 

Source: Madin Marrakech https://www.madein-marrakech.com/fr/article-a-la-decouverte-du-site-archeologique-daghmat-6745.html