CTD2 : SAHARA ATLANTIQUE


11 jours - 7 nuits en hôtel et riad, 3 sous tente

Les eaux de l'océan se brisent sur la Plage Blanche bordée de dunes, se mélangent avec les eaux douces de l'embouchure du Draa et pénètrent dans les sables de la lagune de Naïla. Le Sahara, avec ses espaces infinis, son ciel incroyablement étoilé, ses séquences des dunes souples et son silence, commence ici. Le Maroc abrite une partie de l'immense désert, pas trop vaste mais pas moins intéressante. Notre itinéraire, sur les traces des caravanes jadis nombreuses, nous conduit à des points d’eau inattendus, à des cascades, à des oasis, à des palmeraies. Soirées autour du feu de bois, nuits sous la tente, à pied dans les dunes, haltes aux sites d'art rupestre, rencontres avec les nomades : voici les ingrédients typiques d'un voyage au désert! Ensuite, nous quitterons le Sahara pour atteindre Tafraout et ses roches curieuses, nous franchirons le col du Tizi 'n Tichka pour descendre à Marrakech, une ville à voir ... ou à revoir !


POINTS FORTS : plages immenses, dunes surplombant l’océan, une lagune gigantesque, les peintures rupestres, la nuit saharienne, le saut d’eau saumâtre de Khaoui Nam, la vallée enchantée, le granit rose, les souk de Marrakech…..

 

INFO : températures fraîches sur la côte, élevées en été à l’intérieur.

 

Programme


1. Marrakech - Mirleft.

Accueil à l'aéroport et transfert sur la côte atlantique, dans un charmant petit village de pêcheurs. Dîner et nuit.


2. Mirleft - Plage Blanche.

Départ pour la Plage Blanche via Sidi Ifni, enclave espagnole jusqu’à 1960. Ici commence la belle piste côtière qui nous mène jusqu'à une plage spectaculaire, où les dunes atteignent la mer. Et quelle mer! Des séquences ininterrompues de hautes vagues déferlent contre la plage protégée par une barrière de dunes, réparties dans des vallées successives jonchées de roches et arbustes. Une étendue de sable coincée entre deux éléments naturels opposés ! Dîner et nuit au bivouac.


3. Plage Blanche – Lagune de Naila.

En quittant la Plage Blanche on borde les hautes falaises d’Aoreora, avec ses cabanes de pêcheurs, jusqu’à l'embouchure spectaculaire de l’oued Draa. Certains pêcheurs, défiant la gravité, s’installent acrobatiquement sur les falaises surplombant la mer déchaînée pour jeter leurs lignes et capturer des proies précieuses telles que le bar et la daurade. Après Tan Tan  nous arrivons à la lagune de Naila  formée par un bras de mer qui pénètre dans la terre ferme sur 30 kilomètres. Fermé par d'énormes cordons de sable, elle est profonde entre 6 et 15 mètres. Zone naturelle protégée, nous pouvons observer dans ses eaux émeraude des flamants roses, des cormorans, des mouettes et de nombreux autres échassiers. Elle est une escale pour de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs et abrite une quantité incroyable de poissons. Dîner et nuit.


4. Lagune de Naila - Khaoui Nam.

Le matin excursion en bateau de pêche dans la magnifique lagune. Départ ensuite avec nos 4x4  dans un paysage désertique et des passages sableux, où de rares nomades paissent chameaux et chèvres, pour atteindre Khaoui Nam, un saut d'eau saumâtre qui forme des piscines où poussent des plantes halophiles, comme les algues adaptées la salinité de l'eau. Des concrétions minérales aux couleurs chatoyantes, des rochers ronds et de algues fossilisées complètent cette scène géologique unique. Le nom évoque une réalité écologique du passé : Khaoui Nam signifie «l'endroit où il y avait des autruches" .... Un site incroyable et certainement inattendu! Dîner et nuit au bivouac.

 


5 et 6. Khaoui Nam – peintures rupestres d’Azguer - piste « Paris / Dakar» - Assa.

Nous sommes maintenant en plein Sahara, avec la magnificence de ses espaces ouverts. Les reliefs apparaissent dans une composition qui ne peut pas décevoir ceux qui cherchent à en apprendre davantage sur les différents aspects du désert: la pierre sous toutes ses formes, les étendues de sable bordées de roches érodées, les petites palmeraies qui apparaissent comme par miracle dans ce milieu aride, des cordons de dunes sinueuses. D’ouest en est sur des pistes peu fréquentées, dans des paysages lunaires, qui enchaînent ensuite avec l'ancienne piste du Paris-Dakar. Dîner et nuit au bivouac. Le lendemain, nous parcourrons des pistes connues seulement aux nomades, qui suivent l'ancien système hydrographique, qui garantit toujours l’eau dans les puits. Certains sites rupestres témoignent d'un climat moins aride et nous disent que dans un passé lointain bovins, gazelles, éléphants et girafes habitaient ces plaines. Le site, récemment découvert, est formé par une série d’abris avec de belles peintures datant du Néolithique jusqu’à l’époque des chars. Diner et nuit dans un petit hôtel.


7. Assa - Amtoudi - Icht.

L'itinéraire continue maintenant sur une ligne imaginaire de partage entre l'Anti Atlas, mieux arrosé, et le désert. Nous atteignons le village berbère d’Amtoudi, une petite oasis aux portes du désert nichée dans la montagne. Les habitants sont surtout de bergers et l'agriculture est une activité de subsistance: maïs, orge, quelques légumes, dattes, figues et abricots. L'oasis est alimenté par des sources pérennes et l'eau est distribuée aux propriétaires des parcelles selon des méthodes traditionnelles d'irrigation. Amtoudi abrite deux magnifiques constructions, deux greniers fortifiés (agadir) qui sont de véritables joyaux d'architecture traditionnelle, bâtis en pierre sèche sur des éperons rocheux surplombant l'oasis. Un agadir a été construit au XVIIe siècle et utilisé jusqu'en 1956. L’autre est probablement beaucoup plus ancien. Dîner et nuit dans un hôtel de charme.


8. Icht - Vallée du Tamanart – « Vallée Enchantée » -Tata.

Dans ces régions la vie au Néolithique était florissante. Témoin en est encore une fois l'art rupestre qui, dans de nombreux sites de la vallée de l’oued Tamanart, nous permet de connaître la faune disparue : lions, éléphants, antilopes, la faune sauvage devant laquelle le chasseur se représente tout petit. Les bovins nous témoignent de la domestication et de l’élevage. La piste s’enfonce dans l'Anti-Atlas, entre dans la vallée des Ait Mansour, entre petits villages et oasis. Tafraout est une petite ville entourée d'amandiers, de terrasses cultivées et d’un décor de roches de granit rose aux formes bizarres. Nous sommes au cœur même de l'Anti Atlas, où la « Vallée Enchantée » est un exemple de vallée-refuge d'une petite communauté, qui a bâti des villages de terre accrochés aux flancs de la montagne et qui cultive de minuscules vergers dans le lit de la rivière. Dîner et nuit.


9. Tata - Dunes de Chegaga - Zagora.

Départ vers Tissint, où nous aurons la surprise de voire une petite cascade formé par les eaux saumâtres de l'Oued Tissint. Près de Foum Zguid commence la longue piste qui longe le bord septentrional du Sahara, traverse le fond plat et sec de l’ancien lac Iriki, bordé des dunes de l’erg M'Hazil et de l’erg Chegaga, dans un paysage sauvage et magnifique de sables qui se prolongent dans l'Algérie voisine. Nous continuons le long de l’oued Draa, ici complètement à sec, zigzagant dans des passages de sable, parmi de tamaris géants jusqu'à Mhamid, où l'on retrouve la route goudronnée. Ici commence le long ruban vert de la vallée du Draa : sa palmeraie est étonnante, par la densité de ses 2,2 millions de palmiers, parsemée de jardins et villages fortifiées en pisé. Dîner et nuit.


10. Zagora - Marrakech.

Nous parcourrons la vallée du Draa dans toute sa longueur. Les palmiers d’un vert foncé forment un contraste incroyable avec l’aridité des roches. Les villages, bien que sous l’empreinte de l'urbanisation moderne, conservent le charme des maisons ombragées et fraîches, des ruelles tortueuses, des belles portes en bois de palmiers. La traversée du Haut Atlas par le col de Tizi 'n Tichka est l'un des plus beaux parcours de montagne. La route, étroite et sinueuse, monte laissant défiler un paysage de roches rouges qui laissent progressivement la place à une végétation de type alpin, de chênes verts et de pins. Au-delà du col du Tizi ‘n Tichka (2260 m) nous retrouvons les premières terrasses cultivées jusqu'à la plaine de Marrakech. Hébergement à l'hôtel ou en riad et dîner libre.


11. Marrakech.

Transfert à l'aéroport et départ.


Sur demande, possibilité de prolonger votre séjour à Marrakech.